Pluriel Formation Recherche

Une demarche Participative

Evaluation interne

 
La formation

Transgression, autorité, sanction,

Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit le 21 septembre 2015

Transgression, autorité, sanction, ces mots sonnent a priori négativement. Ils balisent pourtant la conduite éducative, qui suppose que l’enfant, l’adolescent, sont des êtres en développement et en apprentissage, susceptible donc d’expérimenter le lien social, de se voir imposer des décisions les concernant, voire le désagrément que suppose une mesure coercitive à leur encontre pour contenir ou décourager leur comportement. Ils rappellent que l’éducation comporte une dimension conflictuelle.

Pour grandir l’enfant doit se dresser contre un mur. L’expression est parlante car elle évoque à la fois le fait de se heurter à un obstacle qui empêche, limite, contient mais aussi de se mettre debout en s’appuyant sur l’obstacle, de déployer son corps pour libérer ses bras de la fonction de mobilité en lui ouvrant la fonction de manipulation des objets.

Transgression, autorité, sanction {/download}

Commenter l'article

 

Du professionalisme de l'humain

Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit le 30 mars 2015

       L’engagement relationnel est une nécessité clinique et une posture sociopolitique. Clinique, non pas au sens restreint de médical ou de psychologique mais au sens de la considération singulière de la personne accompagnée, de la personnalisation de l’interaction que le professionnel développe avec elle. Sociopolitique, non pas au sens politicien, idéologique du terme, mais au sens où il n’y a pas d’interaction d’aide professionnelle (d’éducation avec les enfants ou de soutien à l’autonomie avec les adultes) hors champ sociétal, sans considération de la commande sociale qui l’autorise – la légitime pour la rendre opératoire - et en même temps induit des représentations pour partie dissimulatrices des rapports de pouvoir et donc d’inégalité au sein d’une société donnée.

       Il importe donc, pour le professionnel du secteur social et médico-social, de former une conception du sens clinique et sociopolitique de son action. C’est ce qui lui permet d’agir avec conviction et de se situer éthiquement au regard des prescriptions de pratiques que comporte l’exercice de la mission.

 

Commenter l'article

 

Intuition clinique et empathie relationnelle

Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit le 05 janvier 2014

 Reprenant l’essentiel d’une méthodologie d’élaboration du projet personnalisé d’accompagnement (Observations – Hypothèses – Objectifs – Moyens) fondée sur l’interaction et non la causalité, Bertrand Dubreuil montre ici que le récit des professionnels sur les postures et pratiques qu’ils développent spontanément avec la personne révèlent des intuitions cliniques –raccourcis de l’intelligence – appropriées à sa problématique, à l’encontre de prescriptions standards reposant sur des représentations généralisantes et des objectifs instrumentaux. C’est la notion même d’objectif visant un résultat prédéterminé qui est mis en cause pour devenir un levier, une opportunité dont la personne s’empare parce qu’elle y trouve motif à son mieux-être ou à son devenir.

 

Commenter l'article

 

Qu'est qu'être éducateur en SESSAD

Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit le 19 juillet 2013

Qu’est-ce qu’être éducateur ?
L’interaction éducative professionnalisée, pensée comme un métier en soi, une
fonction sociale spécifique, se justifie au regard d’une difficulté
particulière rencontrée par un enfant ou un adolescent dans son développement. Comment
qualifier cette fonction ? Quels actes et quelle posture relationnelle la
constituent ? Bertrand Dubreuil explore ici la fonction éducative à partir de son exercice en
SESSAD.


Commenter l'article

 

Responsabilité et risques professionnels : les conditions de bientraitance

Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit le 04 décembre 2010

Le Placement familial ESPOIR Cfdj-Melun et PLURIEL formation-recherche ont exploré la question de la responsabilité et des risques professionnels en lien avec la notion de bientraitance. Des signalements de maltraitance qui se révèlent être des accusations calomnieuses mettent en effet à mal le professionnalisme, l'existence et les proches d'assistantes familiales relevant de la mission de Protection de l'enfance. Au-delà de la nécessaire traçablité des actes pour s'assurer que la vigilance du placement familial n'a pas été mise en défaut, c'est la question des pratiques éducatives, de l'articulation entre le privé et le professionnel et du rapport de l'assistante familiale aux autres membres de l'équipe qui est abordée.

Télécharger : Responsabilité et risques professionnels: les conditions de la bientraitance

Commenter l'article

 

Recommandations de l'ANESM

Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit le 31 décembre 2009

Des bonnes pratiques comme conditions nécessaires à l’interaction

Ce n’est pas parce que la mouvance associative gestionnaire du secteur social et médico-social n’a pas assuré un processus consensuel autour de références professionnelles que l’élaboration de telles références par une agence d’inspiration étatique constitue a priori un processus uniformisant et artificiel. Telles que l’ANESM les formule aujourd’hui, les recommandations contribuent plutôt à favoriser la constitution identitaire du secteur social et médico-social, la reconnaissance de son professionnalisme.
Le danger n’est pas dans l’énonciation de pratiques professionnelles, pourvu que soit conceptuellement défini le niveau de l’action qu’elles concernent. Il risque plutôt de résider dans la rationalisation technocratique que serait susceptible de soutenir l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (ANAP) projetée dans le cadre de la création des Agences régionales de santé .

Télécharger : Des bonnes pratiques comme conditions nécessaires à l'interaction

Commenter l'article

 

L'évaluation interne par processus

Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit le 06 novembre 2009

Intégrant à son accompagnement formatif la recommandation de l’ANESM de juillet 2009 sur la conduite de l’évaluation interne, PLURIEL formation-recherche propose une structuration conceptuelle de la démarche par processus.
Prolongeant le référentiel précédemment établi à partir des 4 champs du CNESMS , cet accompagnement offre des supports relatifs aux processus communs à l’ensemble du secteur social et médico-social pour que les équipes puissent se concentrer sur le sens des processus qu’elles développent plus particulièrement dans le contexte de leur exercice professionnel.
Nous développons ici succinctement :
• une structuration conceptuelle en trois types de processus,
• une approche de l’évaluation des effets.

Télécharger : L'évaluation interne par processus

 

Commenter l'article

 

Maltraitance: la recommandation de l'ANESM passée au crible

Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit le 23 mai 2009
La recommandation de l'Agence nationale de l'évaluation de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM) sur " la mission du responsable d'établissement et le rôle de l'encadrement dans la prévention et le traitement de la maltraitance " a été publiée en décembre dernier. Bertrand Dubreuil et Daniel Gacoin en analysent les ressorts, les forces et les faiblesses.

Télécharger : Maltraitance: la recommandation de l'ANESM passée au crible

Commenter l'article

 

Clinique de l'interaction : créer une instance interdisciplinaire en établissement

Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit le 16 mai 2009
La nouvelle revue de l’adaptation et de la scolarisation INS HEA Avril 2009 Bertrand Dubreuil

La compréhension en équipe d’une situation-problème rencontrée avec un jeune  en situation de handicap, présentant un trouble du comportement ou de la personnalité, implique de considérer l’interaction de sa problématique et du dispositif d’accompagnement qui lui est dédié, autrement dit un système d’action. D’une part ce système d’action réagit et s’adapte à cette problématique, participant donc d’un nouvel équilibre. D’autre part, du fait de ses propres particularités, il développe lui-même des processus qui l’induisent dans certaines conduites. L’interdisciplinarité devrait amener à aborder une situation-problème dans sa structure même.

L’article développe cette proposition théorique et énonce les conditions méthodologiques de ce type d’analyse dans le cadre d’une instance interdisciplinaire susceptible de produire des savoir-faire opératoires, animée par un ou plusieurs professionnels membres du personnel de l’établissement ou du service.

Télécharger : Clinique de l'interaction

Commenter l'article